Marguerite Bornhauser | Personal Work | FMA Le Bureau

Marguerite Bornhauser

Photography & Special Art Request

Marguerite Bornhauser was born in 1989. After studying literature at the Sorbonne, she joined the National School of Photography in Arles (ENSP), from which she graduated in 2015. Her work has been the subject of various exhibitions, notably at the European House of Photography (MEP) in Paris in 2019 but also in the streets of Cincinnati in the United States, at Les Rencontres de la Photographie d'Arles in 2019, during the Festival Planche(s) Contact in Deauville or at BETC and with Agnès B. Marguerite Bornhauser most often accompanies her photographic research with editorial work. Her first self-publishing book, Plastic Colors, was selected in 2015 among the 10 finalists of the First Book Award by the publishing house MACK. It was published in 2017. His second book "8" was published in 2018 at Poursuite. She published her third book, Red Harvest, still at Poursuite during Paris Photo 2019. Photo London announced that Marguerite Bornhauser is the winner of the Emerging Photographer of the Year Award 2020, in partnership with Nikon Northern Europe. Besides her artistic practice, she regularly collaborates with the press for portraits, photo-reportage or fashion photography.

Étoile Rétine

"L’une cendre dans sa cannette de boisson énergisante, les yeux rivés sur le poignet de l’autre.

Elles avaient mélangé les vols d’hirondelles à la chaleur des cigales en doppler, changeant leurs iris en globes d’ivoire.

Les points ondulaient dans une invisible étuve. L’ombre se dérobait aux surfaces, la mémoire vive alors exposée, grillait sous le même astre qui l’avait vue naître.

L’autre sort sa main par la fenêtre. Le métal brûle sa paume, mais en se concentrant sur le contact du vent, elle parvient à la laisser posée sur la carrosserie, s’habituant graduellement à cette sensation contadictoire.

Assa, museau nacré, était abonnée aux drames aoutiens, prisonnière de son palindrome prophétique. Son nom refléterait toujours son visage de chat. Chaque été, elle traversait une fracture caniculaire, comme gravée dans la lave d’une seconde, pendant laquelle le bras d’orion s’allongeait imperceptiblement.


La main se détache du volant pour atterrir doucement sur la nuque de l’autre, à l’orée des cheveux, le pouce contre la carotide. Elle sent la pompe du cœur se confondre avec les vibrations du moteur.


Virgule ne suivait plus les caprices des signes. Elle était passé à autre choses, elle avait fait la mise à jour.

Ses sillons tactiles étaient noircis d’une infinité de hyéroglyphes magnétiques. Elle caressait la peau des parchemins virtuels, braille charnel des images sarcophages. Ses pulpes étaient les juges d’une réalité capacitive.  

Elle croyait ce qu’elle touchait.


L’espace sonore de l’habitacle est saturé par le vent, les differents spectres se remplissent comme par tranches de couleur. Elles ne parlent plus depuis longtemps, presque ivres du battement régulier dans leurs tympans. Le véhicule décélère, un panneau indique : étoile rétine."


Flavien Berger, 2021
Texte écrit pour le livre Marguerite Bornhauser, Editions de la Martinière

etoile-retine-6170246ff107d
etoile-retine-6170246ff107d
etoile-retine-6170246ff107d
etoile-retine-6170246ff107d
etoile-retine-6170246ff107d
etoile-retine-6170246ff107d
etoile-retine-6170246ff107d
etoile-retine-6170246ff107d
etoile-retine-6170246ff107d
etoile-retine-6170246ff107d
etoile-retine-6170246ff107d

Moisson Rouge

moisson-rouge-5db2d389146e6
moisson-rouge-5db2d389146e6
moisson-rouge-5db2d389146e6
moisson-rouge-5db2d389146e6
moisson-rouge-5db2d389146e6
moisson-rouge-5db2d389146e6
moisson-rouge-5db2d389146e6
moisson-rouge-5db2d389146e6
moisson-rouge-5db2d389146e6
moisson-rouge-5db2d389146e6
moisson-rouge-5db2d389146e6

8

8-5db2d278e9da0
8-5db2d278e9da0
8-5db2d278e9da0
8-5db2d278e9da0
8-5db2d278e9da0
8-5db2d278e9da0
8-5db2d278e9da0
8-5db2d278e9da0
8-5db2d278e9da0
8-5db2d278e9da0
8-5db2d278e9da0
8-5db2d278e9da0
8-5db2d278e9da0
8-5db2d278e9da0